Duane Michals, the man who invented himself

Duane Michals est un photographe américain qui a marqué la photographie contemporaine par ses séquences, succession de photos qui raconte une histoire, où se mêle parfois l’écriture. Son travail oscille toujours entre gravité et humour.

A travers les thèmes emblématiques de son travail, l’amour, le désir, la mort, l’immortalité, ce film propose de revisiter les lieux qui l’ont marqués :  Pittsburgh,  ville phare de l’aciérie, ville de l’enfance et de ses premières découvertes; New-York, où il vit depuis de nombreuses années, ville qui symbolise les rencontres et le désir. Et enfin le Vermont, la nature, les saisons, l‘hôtel désaffecté où il travaille.

Duane Michals est un jeune homme de plus de 80 ans, d’une grande liberté d’esprit et bourré de vitalité, son enthousiasme est contagieux, ce film est à son image.

The film is dedicated to Duane Michals, one of the American Master of Photography. Duane Michals is widely known for his sequences comprising several single prints. Each sequence depicts the unfolding of an event. Duane Michals works as a storyteller, sometimes he also incorporates handwritten texts which adds another dimension to the images’ meaning. Duane Michals always balances between fragility and strenght, gravity and humor. The film follows Duane Michals in his favorite locations through his themes which are universal as love, desire, death, and immortality: Pittsburgh, his native town, which was in the past well known as a huge steel industrial city. New York, the town of desire and creativity where he lives since many years. And Vermont, his countryside home, location for work in a derelict hotel and time for nature.

Duane Michals is a young man of almost 80 years old, very witty and cheerfull, the film is as  vibrant and full of humor as he is.

Durée/Duration : 52mn & 90 mn

Un film de Camille Guichard
écrit par Camille Guichard, France Saint Léger, Anne Morien

Produit par Terra Luna Films

Langue originale : anglais

Producteur associé : Iliad Entertainment

avec le soutien  du Programme Media de l’Union Européenne , CNC, Procirep Angoa

et la participation de BIPTV,  Ciclic Région Centre,  TV Rennes 35

International sales : Doc&Film International

DVD : jour2fête

[ultimate_modal modal_contain=”ult-vimeo” btn_size=”md” btn_txt_color=”#ffffff” btn_text=”Visualiser la vidéo en plein écran” modal_size=”medium” modal_style=”overlay-simplegenie” overlay_bg_color=”rgba(255,255,255,0.9)” content_bg_color=”rgba(0,0,0,0.01)” el_class=”video” img_size=”23″ img_close_background_color=”rgba(255,255,255,0.01)”][/ultimate_modal]

Festivals et Prix

Sao Paulo International Film

FIFA Montréal 2013 – Mention Spéciale du Jury

Philadelphia Independent Film Festival

Schermo dell Arte, Florence, 2013

Festival Three Rivers, Pittsburgh, 2013

Festival Film on Art, Lisbonne

Ils ont aimé

Polka Magazine

Sur le pont de Brooklyn, un homme coiffé d’un bonnet rouge tient une énigmatique malette en métal et valse avec un parapluie. Avec cette scène d’ouverture, le documentaire “Duane Michals : The man who invented himself” nous invite dans l’univers fantaisiste du célèbre photographe américain….Dans ce documentaire intimiste, l’artiste américain se livre avec humour et poésie

Libération

… Le film aborde affectueusement cet homme doué pour les jeux de miroir. Son œuvre, enracinée autour de l’autre, l’amour et la mort, ne cesse d’affirmer la liberté d’être, à l’image de sa dernière phrase : “Ce n’est pas parce que vous n’avez pas d’aile que vous ne pouvez pas voler”.

Le Monde

Tour à tour facétieux, volubile ou mélancolique, Duane Michals nous parle d’amour, de désir et de sexualité, de mort et d’au-delà avec humour, légèreté et néanmoins gravité.